Agenda

 

Jubilons ! C’est comme une invitation à fêter avec enthousiasme et exclamation un demi-siècle d’existence. En 1969, l’université Rennes 2 sortait de terre aux portes du nouveau quartier de Villejean. Située à Rennes et à Saint-Brieuc, l’université Rennes 2 est aujourd’hui le premier pôle d’enseignement et de recherche en sciences humaines et sociales de l’ouest de la France. Dédié aux 50 ans, ce site internet permet aux curieux⋅ses de découvrir la programmation de cette année festive mais aussi des témoignages ainsi qu’un chronogramme retraçant les temps forts des 50 ans.

Un jour à Rennes 2

 

Personnel, étudiant ou partenaire témoignent ici de leur lien à l’université. “Un jour à Rennes 2” est la rubrique des anecdotes, témoignages, souvenirs…

Vous souhaitez contribuer à “un jour à Rennes 2”, merci de nous adresser un mail à : 50-ans@univ-rennes2.fr

 

Excellence et militantisme

Rodolphe Dumouch

Après une maîtrise de sciences (Biologie des populations et des écosystèmes) à Rennes 1 – formation incluant une grosse part de biogéographie – je fus admis à suivre le DEA de géographie dirigé par Jean-Pierre Marchand à Rennes 2, en 1999. Formation d’excellence : les cours de Vincent Dubreuil en climatologie et ceux d’Hervé Régnault en géomorphologie littorale m’ont permis d’être major, en 2002, à l’écrit de spécialité en géologie, dans ma discipline d’origine, les Sciences de la vie et de la terre. Mais mes meilleurs souvenirs de Rennes 2 ne se limitent pas à cela. Je m’y suis régalé, ayant un fort goût pour la politique. Le graffiti mythique « vive la dictariat du prolétature » est inoubliable, c’est fort dommage de l’avoir effacé. J’ai évidemment assisté aux AG tenues par des étudiants portant barbiches et des lunettes rondes de Trotsky où on vote à main levée. J’ai même participé à un simulacre de procès de Moscou, entravé par des menottes en plastique… et je me suis fait élire au Conseil Scientifique.

Rodolphe Dumouch
Étudiant du 01/09/1998 au 31/08/1999

  • image/jpeg

    Avenue Gaston Berger, mai 1999 - Rodolphe DUMOUCH